Bac Pro conduite et gestion de l'entreprise hippique

saut  J’aimerais travailler dans l’un des 150 métiers du cheval !

En première et terminale professionnelles Conduite et Gestion d’une Entreprise Hippique au lycée de Kernilien,

Je suivrai de nombreux TP avec au moins 5 heures par semaine d’hippologie et d’équitation pratique
Je participerai aux travaux des écuries et aux soins aux chevaux
Je suivrai une formation professionnalisante en zootechnie et en gestion de l’entreprise hippique
Je participerai à des compétitions sur le plan sportif et sur le plan organisationnel
Je ferai 16 semaines de stage en entreprise hippique.
Après le bac, je pourrai m’installer, entrer sur le marché du travail ou poursuivre mes études en BTS ou toute autre formation supérieure.

Le Bac Pro conduite et gestion d'une entreprise hippique forme les jeunes à devenir décideur ou technicien de structures spécialisées dans l'élevage équin. Ce diplôme confère la capacité professionnelle à l'installation comme éleveur. Au cours de la formation, une place importante est accordée à la découverte du milieu professionnel lors de visites d’entreprises hippiques dans différents secteurs, d’’interventions de professionnels et de stages dans des structures équestres.

Voir les articles du blog en relation avec cette formation
Demander un ministage pour découvrir sur le terrain la formation
pdfTélécharger la fiche au format PDF

  A qui s’adresse le bac professionnel CGEH ? 

  • Aux élèves sortant de seconde professionnelle ou de générale et technologique.
  • Aux élèves qui s’intéressent à l’élevage et à la valorisation du cheval, à l’équitation.
  • Aux élèves qui souhaitent travailler dans le domaine du cheval.

 Quel est le contenu de l’enseignement ? 

L’enseignement est modulaire. Les modules associent plusieurs disciplines et sont répartis entre modules d’enseignement général et modules professionnels.

 

Enseignement généraux

Français : 2 h
Documentation : 0 h 30
Mathématiques : 2 h
Informatique : 0 h 30
Physique-chimie : 1 h 15
Biologie-écologie : 1 h 45
Langue vivante (anglais) : 1 h 45
Histoire-géographie : 1 h 30
Économie générale : 0 h 30
Éducation physique et sportive : 2 h
Éducation socioculturelle : 1 h 30

 

 

Disciplines professionnelles

Sciences économiques & gestion : 3 h
Zootechnie-hippologie : 3 h 15
Agronomie (étude des cultures) : 0 h 45
Équitation : 3 h
Agroéquipement : 0 h 45
Travail en pluridisciplinarité : 4 h

 

logo-chevalOption facultative
hippologie-équitation : 3 h

14 à 16 semaines de stage sont réparties sur la formation dont 12 prises sur la scolarité :

  • 10 à 12 semaines en entreprise hippique, support du rapport de stage
  • 4 semaines à l'étranger
  • 1 semaine de stage collectif sur le thème « éducation à la santé et au développement durable »

2ah

 Quelles activités équestres peut-on pratiquer en compétition à Kernilien ? 

En classe de 1ère, les élèves organisent et participent à un concours de hunter après un stage avec un intervenant spécialisé.
En classe de terminale, les élèves organisent et participent à un concours de dressage en partenariat avec l’IFCE de Lamballe. Ils assurent la logistique du concours et du séjour des chevaux sur place. Ils participent également à une épreuve correspondant à leur niveau.

 Quelles sont les conditions d’obtention du diplôme ? 

Le baccalauréat professionnel, diplôme national de niveau IV, est délivré selon les modalités suivantes :

  • pour 50 % en contrôle continu au cours des deux années de formation, à partir des notes obtenues en Contrôle en Cours de Formation : les CCF. Ce sont des examens organisés par les professeurs de la classe suivant des règles définies par le Ministère
  • pour 50 % en épreuves terminales comportant quatre épreuves écrites et une épreuve orale de soutenance de rapport de stage. Au cours de l’année de première, les élèves peuvent se présenter aux épreuves du BEPA cavalier-soigneur.  

 Que peut-on faire après le baccalauréat CGEH ?

Après obtention du diplôme, les bacheliers peuvent intégrer des études :

  • BTSA productions animales, agronomie et productions végétales, analyse et gestion des systèmes d’exploitation
  • BPJEPS « activités hippiques » qui permet entre autre d’accéder au monitorat
  • Certificats de spécialisation

Il est aussi possible d’intégrer le monde du travail dans l’un des très nombreux métiers autour du cheval, parfois après une formation complémentaire.
Le baccalauréat CGEH confère la capacité professionnelle agricole qui permet l’installation.

  Comment s’inscrire en bac professionnel CGEH ? 

L’inscription se fait à la fin de la classe de 2nde professionnelle ou générale et technologique, après avis favorable du conseil de classe, après retrait d’un dossier auprès de l’établissement. Les élèves ne venant pas de 2nde professionnelle activités hippiques à Kernilien doivent passer un test d’équitation (niveau galop 5).

  Temoignage d'une ancienne élève : 

sitewebpp--blanc