Un défi laine pour le Téléthon

IMG 6287 CopierLe lycée de Kernilien a participé au Téléthon ce mercredi 30 novembre. Les classes de 4e et 3e accompagnées de leurs enseignants se sont rendus à Plouisy pour une marche qui a relié la mairie à notre établissement. Le tout symbolisé par un immense cordon de laine dont chaque mètre a été financé par des dons récoltés au lycée.

 Après avoir parcouru 3 kilomètres à travers les bois, les collégiens ont été acclamés à leur arrivée sous le soleil par tous les élèves, par Mr Guillou, le maire de Plouisy, par les élus de la commune ainsi que par les journalistes. Un chèque a été remis par le directeur du lycée Mr Vatin à l'organisation du Téléthon à la suite de cette marche. Le lycée remercie les collégiens et les organisateurs pour leur participation à ce beau projet.

IMG 6296 Copier

IMG 6262 Copier

 

Lire la suite : Un défi laine pour le Téléthon

André Pochon, invité du festival AlimenTERRE

andrépochonphotos     imagefilmperouCe mardi 15 novembre 2016 à partir de 15h30, le lycée agricole de Kernilien accueille monsieur André POCHON, un agriculteur en retraite qui a crée le CEDAPA. Il est originaire des Côtes d’Armor. Il sera présent pour la projection du film « Le Pérou : la nouvelle loi de la jungle » dans le cadre du festival AlimenTERRE. Puis animera ensuite un débat sur le sujet.
Les élèves de 1ére STAV

TABATABA fait son entrée au lycée de Kernilien-Guingamp

Dans le cadre du mois de la prévention avec Guingamp Communauté de Communes et en partenariat avec le service culturel de la ville de Guingamp les élèves de terminale et de seconde générale ont bénéficié de la représentation théâtrale mise en scène par la compagnie les Veilleurs : TABATABA.

tabataba1tabataba2

Ce soir, la ville de Tabataba est en fête. Les garçons boivent. Les filles ont passé la journée à se coiffer pour plaire aux garçons. Petit Abou, lui, est resté dans la cour de sa maison. Il s’occupe de sa moto. Ce soir, Maïmouna, sa sœur, viendra le chercher. Car quelle femme est-elle si son frère n’est pas un homme, s’il ne va pas « boire de la bière et baiser les filles » ?
Ce court texte de Bernard-Marie Koltès pose la question de l’héritage des traditions familiales, du conditionnement social et du libre-arbitre : l’identité que nous affirmons est-elle liée à ce que nous sommes vraiment ou n’est-elle que le résultat de ce que la société nous demande de devenir ?

Une représentation suivie d'un temps de parole et d'échange entre les jeunes et les commédiens sur ces thèmes.

sitewebpp--blanc