Dar Bouazza : un lieu de stage exotique pour Manon et Capucine

Thumbnail imageAprès la belgique pour la plupart de leurs camarades, c'est au Maroc que Manon et Capucine ont effectué leur stage de 1er bac pro. Un partenariat avec le Maroc se poursuit depuis plusieurs années, et c'est au printemps 2015 que la Bretagne accueillera des stagiaires marocains.

pdfVous trouverez en cliquant sur ce lien un article écrit par nos 2 stagiaires, entousiasmées par ce stage pour le moins dépaysant.

 

Les Term CGEH au Haras de Lamballe

923566 852078951474561 565048054 nSamedi 5 avril 2014 : Journée sous le soleil du Haras de Lamballe avec la classe de terminale CGEH. Dans le cadre du MAP (module d'adaptation professionnel) les élèves ont participé à l'organisation d'une compétition de dressage. Ils ont pu non seulement jouer le rôle de secrétaire de jury mais aussi participer aux épreuves clubs et amateurs...

Read more: Les Term CGEH au Haras de Lamballe

Foire de Bulat-pestivien

C'est une tradition à Kernilien ! Participer aux grands événements de la vie locale est une des ambitions portées par l'équipe pédagogique. En début d'année scolaire, cela se traduit par l'incontournable sortie à la foire aux chevaux de Bulat-Pestivien.
 Lundi 16, une cinquantaine d'élèves de seconde professionnelle accompagnés de 4 enseignants ont donc découvert à leur tour cette ambiance si particulière du concours de poulains. Cette année, le groupe comptait également les stagiaires adultes de la promotion du CAPA soigneurs d'équidés du CFPPA.
"C'est au contact direct avec les agriculteurs venus présenter leurs bêtes, que l'on peut le mieux apprécier ce qui fait qu'aujourd'hui encore l'élevage du cheval breton reste un marqueur fort de notre identité rurale", explique Philippe LE NOHAIC, professeur de zootechnie.
Qu'ils soient en filière Production ou en filière Activité hippique, les jeunes ont donc tout loisir d'échanger sur place et de s'étonner, pour celles et ceux qui ne connaissaient pas le cheval breton, de la beauté du spectacle. Car cette foire ancestrale relève autant de la tradition perpétuée d'une génération à l'autre que du rendez-vous d'éleveurs et de connaisseurs.

       

"Il nous semble important à Kernilien de montrer d'emblée aux jeunes que nous accueillons que la dimension culturelle, notamment ce lien de proximité avec le territoire, est une des caractéristiques fortes de leur formation technique", complète Françoise Ramel, professeur d'éducation socioculturelle. D'ailleurs, c'est en breton qu'une des élèves s'est prêtée spontanément au jeu de l'interview avec Radio Kreiz Breiz, présente sur l'événement.

 

 

suivez-nous-sur-facebook

 

Connectez vous au portail de vie scolaire en cliquant ci-dessous :
logo pronote2

sitewebpp--blanc