ouest france

1 novembre 2014

 

pour-ses-50-ans-kernilien-veut-reunir-ses-eleves-depuis-1964

Ouvert en 1964, avec trois classes, le lycée Kernilien a grandi et étendu ses compétences avec notamment l'ouverture d'un centre de formation pour adultes.

Samedi 8 novembre, l'établissement fêtera son 50e anniversaire et espère réunir le plus possible d'anciens élèves, enseignants, personnels ou collaborateurs. « Et peut-être que dans les anciens, quelqu'un saura nous dire en quelle année l'internat s'est ouvert aux filles ! », raconte Fanny Dorge, documentaliste et coordinatrice de l'événement. Son enquête interne n'a pas trouvé réponse : « tout le monde sèche, et pourtant nous avons d'anciens élèves qui sont aujourd'hui enseignants. »

60 % de filles

Au total, onze personnels actuels sont d'anciens élèves. Étudiant en BTS productions animales de 1978 à 1980, Philippe Le Nohaïc avoue n'avoir « que de bons souvenirs ici. » Il est revenu en 1992 comme professeur de zootechnie. « J'ai actuellement en classe des enfants d'anciens élèves ! » Il a vu aussi grossir l'effectif féminin, « quand j'étais étudiant, on avait une fille par classe, et elles logeaient à l'extérieur », raconte-t-il.

Professeur d'éducation physique et sportive depuis 2003, Céline Poder a été élève de 1988 à 1991, en BTA (brevet de technicien agricole). « Sur les 400 élèves, nous étions une soixantaine de filles », se souvient-elle. Ces dernières années, le ratio filles-garçons a basculé : « nous avons 60 % de filles, ce qui est représentatif de la féminisation des métiers de l'agriculture », note Fanny Dorge. Le développement des formations liées au cheval a aussi beaucoup contribué à ce basculement.

28 ans à Kernilien

Certains, comme Yannick Déréat, n'ont jamais quitté l'établissement : « ça fait 28 ans que je suis ici. » Élève de 1986 à 1991, en BTA puis en BTS, il a été ensuite recruté à la ferme pédagogique, où il travaille toujours.

Roland Le Gallic, en BTA de 1975 à 1978, est revenu en 2011 en tant que formateur au CFPPA.

La Plouisyenne Léa Guégan a quitté le lycée en 2009, après le bac, et revient cette année pour travailler à l'exploitation. Renaud Boutet, le nouveau cidrier, a été recruté au terme d'un brevet professionnel réalisé au CFPPA.

Johan Bouget, professeur de machinisme depuis février 2014, a été étudiant en BTS de 1998 à 2000. Hélène Duteil, élève de seconde générale puis de première S, de 1993 à 1995, a intégré l'équipe pédagogique en 2009. Elle enseigne l'équitation et l'hippologie.

 

BPJEPS activités équestres

NOUVEAU A LA RENTREE 2019 :
suivez la biqualification
BPJEPS AE - BTS ACSE
consulter les fiches formation !

Connectez vous au portail de vie scolaire en cliquant ci-dessous :
logo pronote2

sitewebpp--blanc