clippage salon agri deiz finistere clip and show 2016 concours bovin eleve kernilien 690x400Elles sont quatre élèves qui, depuis des semaines, travaillent sur un projet d’initiative local (PIC), épreuve en contrôle continu qui compte pour l’examen final. Préparant un BTS productions animales au lycée agricole de Kernilien à Guingamp (22), Elise, Julie, Michelle et Morgane font mûrir un challenge particulièrement ambitieux : celui d’organiser le prochain Clip & Show au salon Agri-Deiz de Morlaix. L’idée est de faire découvrir aux participants les principes fondamentaux d’un concours bovin. Deux d’entre elles ont déjà goûté à ce défi en participant l’année dernière à l’édition 2015. Pour les deux autres, c’est lors du concours qui s’est tenu dans le cadre des Terralies de Saint-Brieuc que la vocation est née.

Le licol main gauche

Les quatre organisatrices vont devoir apprendre à douze élèves sélectionnés à préparer et présenter une bête. « Ce sont des étudiants en BTS productions animales ou Acse des lycées de La Touche, du Nivot, de Kernilien, du Rheu, de Pommerit-Jaudy, ainsi que de la Maison familiale rurale de Kerozar, de Morlaix, avec deux élèves de terminale qui participent au concours », explique Elise Bricquer, une des organisatrices. Ces concourants ont tous le point commun de ne pas connaître le milieu des concours bovin ou la mise en valeur d’animaux à fort potentiel génétique. « 4 étapes leur seront enseignées : le lavage et la tonte pour avoir un animal au poil soyeux, le clippage pour obtenir une bonne ligne de dos.

Enfin, la présentation finale au jury, avec une génisse gardant la tête haute et un bon positionnement des pattes, termine l’exercice », résume Michelle Legendre, ancienne participante du Clip & Show 2015. Le présentateur du jour devra aussi faire bonne figure, en ne laissant paraître aucune expression sur le visage, le licol tenu par la main gauche et sans quitter le jury des yeux. Les génisses mises à disposition pendant le Festival proviennent d’élevages finistériens qui concourent à la compétition régionale Prim’Holstein. Les élèves bichonneront ces animaux durant quatre jours, afin de se familiariser avec eux.

Un concours, mais pas seulement

La motivation sans faille des organisatrices ne se résume pas à un simple concours animal. « Le projet d’organiser cet événement tient aussi à notre capacité à encadrer des jeunes, à leur ouvrir des portes. Le côté relationnel est très important. En ces temps de conjoncture difficile, il est important d’avoir des jeunes passionnés, motivés ». Le groupe soudé insiste aussi sur le côté esthétique de l’opération, qui peut faire naître des vocations aux visiteurs et montrer la diversité de la vitrine agricole bretonne. Aucune de ses futures techniciennes n’en issue du milieu agricole. Pourtant, leur détermination à travailler dans la génétique animale, la qualité du lait, la découverte des techniques mises en place à l’étranger en production animale ou encore un projet d’installation à moyen terme illustrent le panel d’orientations qu’offre le secteur agricole. 

Fanch Paranthoën

Les dates à retenir : Le Festival Agri Deiz se tiendra les 12 et 13 mars prochains, au Parc des expositions de Morlaix. L’équipe organisatrice du Clip & Show sera présente dès le vendredi, jour d’accueil des scolaires.

Article en ligne sur le site du paysan breton

 

 

 

 

suivez-nous-sur-facebook

 

Connectez vous au portail de vie scolaire en cliquant ci-dessous :
logo pronote2

sitewebpp--blanc